Conférence de Claudia Antonetti (Venise) – 11 et 12 mai 2022

Bonjour,

Dans le cadre d’un échange ERASMUS+ (professeurs et étudiants) entre la Ca’ Foscari (Università di Venezia) et l’Université de Montréal, la Professoresse Claudia Antonetti (Venise) donnera en zoom (un seul lien pour les deux conférences) :

–        Une conférence intitulée: La Grèce du nord-ouest entre liberté et esclavage

Le mercredi 11 mai 2022 à 9h00

–        Une conférence intitulée : Les « Getty Hexameters ». Une perspective cathartique locale et panhellénique

Le jeudi 12 mai 2022 à 9h00.

https://umontreal.zoom.us/j/87162653468?pwd=bzVMbnlHM2wwR2dpallQTmc2N3VyZz09

ID de réunion : 871 6265 3468 Code secret : 035254

Symposium – 18 mai 2022 : Le vieillissement de l’antiquité à nos jours – une histoire philosophique

 Bonjour à tous,

Le 18 mai prochain aura lieu à la Maison de la littérature le Symposium : Le vieillissement de l’antiquité à nos jours – une histoire philosophique »

Dans ce symposium consacré à l’histoire philosophique du vieillissement, les intervenant.e.s auront pour objectif de dresser un panorama vivant des théories et des idées biologiques qui ont caractérisé ce phénomène universel. »

  • INTERVENANTS :
  • Jérôme Brousseau (Conseiller en éthique dans la fonction publique)
  • Philippe Girard (Étudiant chercheur au second cycle. Membre étudiant de la Chaire en humanités médicales et histoire de la pensée biologique, Université Laval)
  • Pierre-Olivier Méthot (Professeur, Faculté de philosophie, Université Laval)
  • Laetitia Monteils-Lang (Professeure, Département de philosophie, Université de Montréal)
  • Anne-France Morand (Professeure, Département des littératures, Université Laval)

L’entrée est gratuite. Activité seulement en présence. 14 h à 17 h https://vvqc.ca/symposium/

Colloque de fin d’année des étudiants.es en Études anciennes – 28 et 29 avril 2022

Chers étudiants et étudiantes, 
Chers et chères ami(e)s de l’Institut, 

Il nous fait grand plaisir de vous inviter à assister au Colloque étudiant annuel de l’Institut d’études anciennes et médiévales, qui prendra place au DKN-3244 les jeudi 28 et vendredi 29 avril prochains. 

Ce colloque public est entièrement organisé par les étudiant(e)s de 2e et 3e cycles du Séminaire de maîtrise et du Séminaire de doctorat en études anciennes. 

Mme Violeta Cervera-Novo, professeure en philosophie médiévale à l’Université Laval, y tiendra, le vendredi 29 avril à 9h45, une conférence intitulée « La philosophie médiévale : le défi de l’interdisciplinarité ». 

Les étudiant(e)s du comité organisateur, ainsi que les étudiant(e)s finissant(e)s de 1er cycle, présenteront devant public les résultats d’une recherche autonome qu’ils ont menée durant toute la session sous la direction d’un(e) professeur(e). Quelques étudiant(e)s d’archéologie, d’histoire ou d’histoire de l’art médiévale interviendront en outre à titre d’invité(e)s. Cette année, nous compterons ainsi 15 communications étudiantes, dans tous les domaines des études anciennes. 

Le document ci-dessous vous permettra d’apprécier la richesse et la diversité du programme. 

Venez en grand nombre ! 

Le comité organisateur

Cycle de conférences Grand public – Du 4 mai 2022 au 25 mai 2022.

Bonjour à toutes et à tous,

Il nous fait plaisir de vous inviter au Mai de l’Institut d’études anciennes et médiévales, cycle de conférences grand public qui se tiendra du mercredi 4 mai au mercredi 25 mai 2022. Organisé par les professeurs Jonathan Bourgel et Éric Crégheur, ce cycle présentera des conférences sur des sujets variés, données par des professeur.e.s membres de l’Institut.

  • Mercredi 4 mai à 19 h : Introduction au Mai de l’IÉAM, suivie de « Les grandes découvertes de manuscrits anciens du XXe siècle : Qumran et Nag Hammadi », par Éric Crégheur et Jonathan Bourgel.

RÉSUMÉ : « En 1945 étaient découverts en Égypte les manuscrits de Nag Hammadi , deux ans plus tard on découvrait les manuscrits de Qumran sur les rives de la Mer Morte. Témoins précieux de certains aspects du judaïsme ancien et du christianisme naissant, ces manuscrits ont apporté d’inestimables éclairages sur notre connaissance de l’histoire de ces deux religions. »

  • Mercredi 11 mai à 19 h« Philosophes au Moyen Âge : les maîtres ès arts de l’Université de Paris au XIIIe siècle », par Violeta Cervera Novo.

    RÉSUMÉ : L’application du terme « philosophe » aux « philosophes » du moyen âge ne va pas de soi. Plusieurs sont les travaux qui s’interrogent sur la pertinence d’appliquer rétrospectivement ce terme à des penseurs qui, de toute vraisemblance, n’avaient aucun intérêt à se considérer eux-mêmes comme des philosophes. Or, le terme « philosophus » acquiert un poids significatif quand on l’applique aux maîtres ès arts de la fin du XIIIe siècle : car plusieurs de ces maîtres revendiquaient cette condition, opposée à celle de « théologien ». On propose donc une révision critique des études sur cette problématique, accompagnée de plusieurs témoins de l’époque. 
  • Mercredi 18 mai à 19 h« Le Sphinx dans tous ses états », par Thierry Petit.

    RÉSUMÉ: À cause de la fatale énigme qu’il pose à Œdipe, le Sphinx grec a toujours fasciné les exégètes et cela dès l’Antiquité, mais aussi à la Renaissance, à l’Âge classique et jusqu’à la peinture symboliste du XIXe siècle. Diverses interprétations, des plus savantes aux plus farfelues, en ont été fournies, sans qu’aucune ne rende compte de manière satisfaisante des nombreuses sources figurées qui le représentent. Car les images tiennent un autre langage que le mythe. En réexaminant l’iconographie du monstre, depuis ses origines levantines jusqu’au monde grec et romain, et en s’appuyant sur un célèbre passage de la Genèse qui constitue, en réalité, la clef d’interprétation de la figure, on peut donner du Sphinx grec une autre interprétation, à la fois plus simple et plus profonde que celle de la légende. 
  • Mercredi 25 mai à 19 h« Enquête récente sur la mort du petit Dionysos », par Anne-France Morand.

    RÉSUMÉ: Selon certains savants du XIX e et début du XXs., le meurtre du petit Dionysos par les Titans serait au cœur de l’orphisme, cet ensemble de croyances divergeant passablement de la religion grecque traditionnelle. Des textes fragmentaires, placés sous le nom du héros Orphée, le joueur de lyre capable d’enchanter la nature et les animaux, concernent des mystères et l’au-delà et font allusion à ce mythe. Cependant, depuis les années 1950, la centralité de cet épisode et même l’orphisme ont été remis en question par les travaux de deux grands savants qui s’étaient efforcés de « démonter » l’orphisme sur des bases qui semblaient fort scientifiques. Or, un tout nouveau fragment découvert cette année dans un palimpseste décrit précisément l’enfance de Dionysos. C’est sur ce texte exceptionnel et sur quelques autres trouvailles archéologiques liées à l’orphisme que portera l’exposé. 

Lieu: Auditorium Roland-Arpin du Musée de la civilisation, 85 rue Dalhousie, Québec

Aucune inscription nécessaire : le nombre de place est limité à la capacité de la salle (204 places : premier arrivé, premier servi). Ouvert à toutes et à tous.

Le prix d’entrée est une contribution volontaire, les fonds recueillis seront reversés sous forme de bourses étudiantes et de soutien à l’Institut d’études anciennes et médiévales de l’Université Laval. 

Au plaisir de vous y voir en grand nombre !

Institut d’études anciennes et médiévales 

Atelier externe du Laboratoire de philosophie ancienne et médiévale (27 avril 2022) – Université d’Ottawa

Bonjour,

Le 27 avril 2022 se tiendra un atelier externe du Laboratoire de philosophie ancienne et médiévale de l’Université Laval (LAPAM), à l’Université d’Ottawa.

Titre de l’atelier :

Les questions sur les Analytiques Postérieurs d’Aristote dans les Communia totius logices (Points communs de toute la logique) du pseudo-Robert Grosseteste et dans les Notulae libri Posteriorum (= le Commentaire) de Robert Kilwardby (XIIIe siècle)

Voici le programme détaillé des présentations.

Pour tout renseignement et y assister en obtenant le lien Zoom, il suffit de vous inscrire auprès de:

Claude Lafleur
Professeur associé (olim Professeur titulaire)
Codirecteur du Laboratoire de philosophie ancienne et médiévale (LAPAM)
Faculté de philosophie, Université Laval (Québec)
claude.lafleur@fp.ulaval.ca

Midi du GRANT – 13 avril 2022 – Édouard Chabot

Bonjour à toutes et à tous,

Le prochain Midi du GRANT aura lieu mercredi 13 avril, 11h30 à 12h20, au DKN 5242 et sur zoom. Nous aurons le plaisir d’entendre Édouard Chabot, membre de l’Université Laval, dans une conférence intitulée:

 « Le bar d’Asellina, ou quand des filles de joie se mêlent à la politique pompéienne ».

Résumé : Le bar d’Asellina serait un lieu peu remarquable dans la ville de Pompéi, avec son peu d’espace, sa place en tant que taberna jointe à une maison et son rôle dans l’importante industrie de service pompéienne (bars, bordels, restaurants et auberges). Or, parmi les près de 150 lieux parmi cette industrie, elle est présentement la seule où toutes les employées se sont exprimées sur sa façade afin de commanditer un candidat électoral : pourquoi l’ont-elles fait et comment pouvaient-elles s’exprimer en politique, si d’autres méthodes pouvaient leur être fournies ? Nous déterminerons comment le statut social des filles d’Asellina et d’Asellina elle-même peuvent affecter leur décision, tout comme leurs relations potentielles avec l’élite municipale chargée de les régir et de les protéger – relations de facto inégales qui limitent leur pleine expression.

Lien zoom : https://ulaval.zoom.us/j/63225060859?pwd=UEcxYmlSUHFtQmlUOGZQMmQ3QjRWZz09

ID de réunion : 632 2506 0859
Code secret : 170165

Pour toutes informations complémentaires, veuillez contacter Mme Karine Laporte, coordonnatrice des Midis. (karine.laporte.1@ulaval.ca)

L’institut d’études anciennes et médiévales

Midis de l’IEAM–Conférence de Maud Pfaff-Reydellet–11 avril 2022

Bonjour à toutes et à tous, 

Il nous fait plaisir de vous inviter à la dernière conférence des Midis de l’Institut d’études anciennes et médiévales de la session d’hiver 2022. Nous aurons le plaisir d’entendre Madame Maud Pfaff-Reydellet (Université de Strasbourg). Membre de l’Institut de Latin Beatus Rhenanus, Madame Pfaff-Reydellet s’intéresse par l’entremise de ses recherches à la mythologie romaine (étiologie poétique, calendrier romain, culte impérial), à la constitution et la transmission du savoir par la constitution de collections matérielles et textuelles, et à la mise en scène des animaux chez les poètes de la nature (Lucrèce, Virgile, Ovide). Elle est l’auteure de nombreux articles scientifiques sur ces thèmes, et à co-édité les ouvrages Figures mythiques et discours religieux dans l’Empire gréco-romain (2018) et Segetis certa fides meae. Hommages à G. Freyburger (2021). 

«  La naissance des Myrmidons dans les Métamorphoses d’Ovide (Mét. VII, 615-660) : une réponse à la bougonie de Virgile ? »

Lundi 11 avril 2022, 11h30-12h20, en présentiel, au local DKN-5242 (Université Laval). 

Résumé

La naissance des Myrmidons est un mythe connu depuis Hésiode, mais c’est Ovide qui l’associe étroitement à l’épisode de la peste d’Égine : voyant son île décimée par l’épidémie, le roi Éaque invoque Jupiter et obtient de lui la renaissance de son peuple, par la métamorphose d’une colonne de fourmis. Or ce miracle pose question, parce qu’il fait écho aux Géorgiques : après le sombre tableau de l’épizootie du Norique au livre III, montrant une région vidée de ses troupeaux et de ses habitants, Virgile conclut le livre IV en décrivant la bougonie, la renaissance miraculeuse des abeilles d’Aristée. L’espoir succède ainsi à la déréliction. Ovide semble présenter aussi la naissance des Myrmidons comme la réparation de la peste. Or ces jeunes gens nés des fourmis, tous semblables et animés d’un même élan, sont-ils aptes à constituer un nouveau corps civique ? Certaines de leurs caractéristiques révèlent, par un jeu d’intertextualité, une menace qui pèse sur la promesse de refondation.

Vous trouverez ci-joint l’exemplier qui accompagnera la conférence. 

Au plaisir de vous y voir, 

Institut d’études anciennes et médiévales 

Conférence de Mme Maud Pfaff-Reydellet (8 avril 2022)

Bonjour à toutes et à tous, 

Il nous fait plaisir de vous inviter au dernier séminaire interdisciplinaire de la session d’hiver 2022. Nous aurons le plaisir d’entendre Madame Maud Pfaff-Reydellet (Université de Strasbourg). Membre de l’Institut de Latin Beatus Rhenanus, Madame Pfaff-Reydellet s’intéresse par  l’entremise de ses recherches à la mythologie romaine (étiologie poétique, calendrier romain, culte impérial), à la constitution et la transmission du savoir par la constitution de collections matérielles et textuelles, et à la mise en scène des animaux chez les poètes de la nature (Lucrèce, Virgile, Ovide). Elle est l’auteure de nombreux articles scientifiques sur ces thèmes, et à co-édité les ouvrages Figures mythiques et discours religieux dans l’Empire gréco-romain (2018) et Segetis certa fides meae. Hommages à G. Freyburger (2021). 

« Les animaux malades de la peste chez les poètes de la nature à Rome (Lucrèce, Virgile, Ovide) »

Vendredi 8 avril 2022, 15h30-17h30, en formule commodale, au local DKN-5242 (Université Laval) et sur Zoom, au lien suivant:

https://ulaval.zoom.us/j/63002064992?pwd=aStWdEVJRi81aHNyVzI2TlRpNXdtZz09

Résumé : Lucrèce, Virgile et Ovide accordent une place importante à la description de la peste : le poème De la nature se termine par l’évocation terrifiante de la peste d’Athènes, qui fait écho au récit de Thucydide. Virgile dépeint, au livre III des Géorgiques, l’épizootie du Norique qui s’abat sur les troupeaux, d’étend aux animaux sauvages, et finit par contaminer les hommes. Enfin, Ovide raconte, au livre VII des Métamorphoses, comment la population d’Égine, décimée par la peste, est miraculeusement restaurée par Jupiter, qui métamorphose une colonne de fourmis. Ces trois tableaux se répondent et on se propose d’analyser la place des animaux dans chacun d’eux, pour mieux comprendre la portée de ces épisodes : loin d’être de simples « morceaux de bravoure », ils remettent en question l’ordre du monde, en s’interrogeant sur les liens entre l’homme et l’animal. De telles visions d’horreur peuvent-elles déboucher sur un espoir de refondation ?

Vous trouverez ci-dessous un exemplier contenant les textes qui seront étudiés lors du séminaire. 

Au plaisir de vous y voir, 

Institut d’études anciennes et médiévales 

5e édition de la journée d’étude des doctorant·e·s de la Société d’Études Médiévales du Québec (SEMQ)

Cher·ère·s ami·e·s et collègues,

Le 9 avril prochain, au pavillon De Koninck de l’Université Laval (DKN-5242), se tiendra la 5e édition de la journée d’étude des doctorant·e·s de la SEMQ autour du thème « Banc d’essai : le chapitre de thèse ». Cette journée d’étude accueillera plusieurs doctorant·e·s qui vous proposent de réfléchir à cette étape cruciale de la rédaction en vous parlant de leur recherche et de leur démarche. La journée sera divisée en plusieurs blocs d’une heure. Dans un esprit collaboratif et constructif, chacun·e des intervenant·e·s disposera de 30 à 35 minutes pour présenter un chapitre de sa thèse, rédigé ou en cours de rédaction. Chaque intervenant·e sera jumelé·e à un·e répondant·e, qui sera chargé·e de réagir à la présentation et de formuler des commentaires, des questions et/ou des mises en garde, dans le but de lancer la discussion. Enfin, le reste de l’heure sera dévolue aux interventions du public, en accordant la priorité aux étudiant·e·s.

À l’issue de cette journée, et pour souligner le lancement de son ouvrage, nous aurons également le plaisir d’entendre une conférence de Christian Jaouich, « L’exclusion des Templiers de l’Église et du Royaume. Le rôle du procès des Templiers dans la construction de l’État (1307-1314) ». Cette dernière conférence aura pour sa part lieu au Fou AELIÉS autour d’un pot de clôture.

Nous tenons à spécifier que, bien que les intervenant·e·s soient au doctorat, cette journée est ouverte à tou·te·s et nous vous invitons donc à nous joindre pour discuter avec les doctorant·e·s invité·e·s.

Au plaisir de vous y retrouver en grand nombre,

Institut d’études anciennes et médiévales

Midis de l’IÉAM–Conférence de Solmeng Hirschi–28 mars 2022

Bonjour à toutes et à tous,

​Il nous fait plaisir de vous inviter à la prochaine conférence des Midis de l’Institut d’études anciennes et médiévales de l’hiver 2022. Nous aurons le plaisir d’entendre Monsieur Solmeng Hirschi (Université de Fribourg), chercheur invité à l’IÉAM cet hiver. Docteur en philologie grecque et latine formé à Berne et à Oxford, les recherches de Monsieur Hirschi s’intéressent notamment à l’épicurisme et à la papyrologie, et plus récemment, à la question du temps chez Épicure. 

« Socrate en Particules: une leçon à retenir du ‘Clarke Plato’? ».

Lundi 28 mars 2022, 11h30-12h20, au local DKN-5242 (Université Laval)

Au plaisir de vous y voir, 

Institut d’études anciennes et médiévales